Parcours

Né en 1960, Eric Pace est diplômé de l’école d’architecture Paris Villemin en 1987.

Au cours de sa formation, il effectue son service militaire au 13ème régiment de dragons parachutistes, collabore aux recherches sur l’intelligence artificielle à l’hôpital Necker et suit les cours de l’Institut de la construction Industrialisée à l’Ecole des Ponts et Chaussées.


Il soumet son diplôme de fin d’étude «Ergonomie des espaces restreints» et l’applique à un concept de trimaran asymétrique bi-directionnel présenté au salon nautique de 1987. Autour de cette même réflexion sur les espaces restreints, il dessine sa propre ligne de meubles, exposée à la Halle de la Villette, au salon Habiter 88.


De 1985 à 1991, Eric Pace cultive son goût pour les nouvelles technologies. Il devient associé de la société qui développe le 1er logiciel de C.A.O. d’architecture, start-up qui reçoit le grand prix de l’innovation KPMG-Le Figaro. En 1989, il réalise le premier film d’image animée d’architecture pour Apple Inc, projeté à Hollywood lors du lancement du Macintosh II CI par John Sculley.

En 1990, il fait la Une du magazine Science et Vie sur La Vie Quotidienne en 2015, en réécrivant le concept des ponts habités.


En 1991, Eric Pace participe au dessin de la coque insubmersible de l’ULM, avec lequel Guy Delage traverse l’Atlantique. En 1993, il collabore avec l’agence d’architecture Jacques Rougerie afin d’achever les travaux de Nausicaä, à Boulogne-sur-Mer, puis avec l’architecte créateur Pascal Morabito, pour la réalisation de la Maison du futur au CNIT la Défense.


En 1995 naît à Château-Thierry dans l’Aisne l’agence Eric Pace, architecte. L’immeuble bio-climatique qui l’accueille obtient le Prix de l’Architecture Grand Public, décerné par le Ministère de la Culture et devient un «objet» phare de l’habitat du 21ème siècle.


Fort de sa connaissance de l’environnement local, Eric Pace propose un tracé alternatif au passage du TGV Est dans le département de l’Aisne. Ce tracé, en «déblai» et donc partiellement enterré, est reconnu d’utilité publique par décret du Conseil d’Etat, le 14 mai 1996.


Depuis 15 ans, l’agence Eric Pace conçoit et réalise une architecture contextuelle, précurseur de la démarche du développement durable. «La belle architecture n’est pas celle qui se voit, mais celle qui se devine et se raconte». En 2005, Eric Pace est nommé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur.

Eric Pace  Architecte